Plage à cheval

Astuce : partir en vacances avec son cheval !

In Conseils et astuces, Une journée avec moi by Tiphaine Blainville10 Commentaires

Hello tout le monde,

Aujourd’hui je suis en compagnie de Violette (encore une fois), elle vient m’aider pour écrire l’article sur nos astuces si vous partez en vacances avec votre cheval.

Alors que nous étions tranquillement en train de travailler les chevaux au centre équestre, nous avons eu l’envie soudaine de partir un week-end à la plage. Violette n’était encore jamais parti et il faisait si chaud en région parisienne que ni une ni deux nous avons réserver un camion et nous sommes parties à l’aventure le soir même.

Nous sommes parties deux jours à la plage au Crotoy en Baie de Somme (80) car j’y étais déjà allé avec une amie et son cheval.  C’est un lieu privilégié pour venir avec ses chevaux car il y a des plages immenses, sans touristes ou très peu. Vous y avez accès à toute heure de la journée car ce ne sont pas des plages touristiques mais des réserves naturelles. Les plages sont tellement immense qu’il n’est pas rare de ne jamais voir la mer ! Pas toujours super cool pour les baignades.

Ce qui est pratique c’est qu’il existe de nombreux lieux pour accueillir les chevaux et les cavaliers juste à côté de la plage : ranch, écurie, praire …

Nous avons logé dans le camping Flowers. Les juments étaient seules dans un pré directement accessible du camping. Il y a possibilité de mettre les chevaux en stabulation si vous préférez.

Cette méthode est très pratique car nous logeons juste à côté des chevaux et on peut aller leur faire un petit coucou quand on veut.  Cependant,  nous n’avons pas trouvé le camping très accueillant et surtout très cher (42 € la nuit pour un emplacement tente / deux personnes avec 3 ampères + 10 € les deux juments au pré, sans nourriture). Pensez à réserver à l’avance, vous pouvez trouver moins cher dans le même coin.

Nous n’allons pas vous raconter tout le voyage maintenant, car une vidéo est en cours de préparation ! Cependant nous avons relevé durant tout notre séjour des petites astuces à vous faire partager que nous allons classer en trois parties sous forme d’une liste.

C’est parti !

The Horse Riders

I . A prévoir au préalable

Voici une petite liste de choses que nous avons faites avant de partir.

  • Vérifier que vous avez les papiers (livret + carte proprio) des chevaux et que leurs vaccins sont à jour,
  • Etudier la route avant de partir. Parfois passer par les nationales/départementales peut s’avérer moins coûteux et tout aussi, voire plus pratique,
  • Réfléchir à l’heure de départ. Nous sommes parties de nuit, les juments étaient ultra calmes, il n’y avait personne sur la route et pas de grosse chaleur,
  • Faire le plein d’essence avant d’avoir embarqué les chevaux. Attention à la hauteur, les camions ne passent pas tous sous tous les toits des stations, il est possible de le faire de travers sans s’engager dessous,
  • Prévoir d’être au moins deux dans la voiture/camion en cas de souci,
  • Avoir réservé un endroit où loger les chevaux,
  • Faire les courses.

 II . Le transport

Le choix du transport
  • Nous avons remarqué que les chevaux voyageaient mieux de côté,
  • Pensez a bien faire un état des lieux avant chaque location de véhicule : vérification des papiers, assurance, contrôle technique, rayures, feux et km … d’autant plus avec un particulier cela vous évitera de mauvaises surprises
  • Pensez au triangle et aux gilets jaunes. Il n’y en a pas tout le temps dans les véhicules de location,
  • Un camion est plus facile à conduire même s’il parait plus large qu’un van (moins de prise au vent …).

 Attention :

  1. Les vans 2 places nécessitent un permis E,
  2. Les camions dépassant un PTAC de 3,5 tonnes nécessitent un permis C,
  3. La location de particulier à particulier est légale.

 

The Horse Riders

 L’embarquement
  • Vérifiez bien que toutes les fenêtres soient fermées pour éviter les appels d’air sauf en cas de grosse chaleur,
  • Protégez les chevaux durant le transport notamment les membres. Vous pouvez choisir des protections spéciales transport. Les bandes de repos (ou chaussettes), peuvent dépanner et évitent les engorgements pendant un long transport,
  • Attention au moment de la pose des protections surtout au niveau des postérieurs. Les chevaux n’y sont pas habitués, vous risquerez de vous prendre un coup,
  • Si votre cheval n’arrive pas à monter dans le camion avec ses protections, mettez lui uniquement lorsqu’il est dedans. On n’y pense pas toujours mais cela peut vraiment le gêner s’il n’est pas habitué,
  • Montez les chevaux au dernier moment pour pouvoir partir directement. Ils ont tendance à s’énerver quand ils sont à l’arrêt,
  • Réfléchissez à l’ordre dans lequel vous désirez faire monter (et descendre les chevaux) au préalable, (le plus expérimenté avant par exemple),
  • Attacher la longe dans le camion à ras, ne pas laisser de mou. Votre cheval risquerait de s’étrangler, de se détacher …
  • Toujours attacher son cheval à une ficelle et pas directement à l’anneau. Récupérez celles des ballots de foin, ça ne coûte rien …
  • Ne jamais (jamais jamais jamais), attacher son cheval avec un licol en corde. Il n’y a aucune point de rupture, en cas de panique c’est le cheval qui prend. Bien des chevaux auraient pu éviter la mort …
  • Installez des filets à foin pour diminuer l’ennui,
  • Pensez à fermer tous les bas flancs même ceux non utilisés.
 Sur la route …
  • Ayez à portée de main un licol et une longe supplémentaire par cheval,
  • Evitez les à-coups, anticipez les arrêts (stops, priorités, feux, etc …) et les tournants,
  • Pensez à la hauteur du van/camion (tunnel, péage, etc …),
  • La sortie des chevaux sur les aires d’autoroutes est fortement déconseillée voire interdite,
  • Essayez d’abreuver votre cheval lorsqu’il y a une porte latérale même si en général avec le stress du voyage, les chevaux boivent très peu,
  • Au moment de vous garer, n’hésitez à demander de l’aide car il y a beaucoup plus d’angles morts,
  • Les vans et les camions ne peuvent pas tout le temps se garer sur des parkings classiques.

Haut Noble Outfitters by The Horse Riders

III . Sur place …

A. Le Logement …

… des chevaux

  • Vérifiez qu’il y ait un accès à l’eau,
  • Vérifiez la clôture et les éventuelles plantes toxiques si votre cheval est en patûre.

… des cavaliers

  • Sachez (et oui on l’a fait) que vous avez la possibilité de dormir dans le camion à l’endroit où sont les chevaux d’habitude. Si vous nettoyez bien cette partie (pensez à prendre des outils) et que vous recouvrez le sol d’une bâcher, vous pouvez vous aménager un vrai petit studio ;)
  • Si vous passez une nuit dans le camion, pensez à anticiper la fermeture du pont (passage par la sellerie),
  • Si vous ne restez qu’une seule nuit, demandez si vous pouvez loger directement dans le pré pour éviter de payer un emplacement. Les campings proposent parfois des passes visiteurs pour utiliser les sanitaires/douches sans à avoir à payer un emplacement.

 B. Le matériel …

Voici une petite liste de ce qu’il faut avoir sous la main pour vos dadous mais aussi pour vous, si vous décidez comme nous de partir à l’aventure !

… des chevaux

  1.  Bidon d’eau rempli (très utile pour abreuver sur la route …),
  2. Seau (il en existe des pliables),
  3. Filets à foin pour le retour,
  4. Granulés (au cas où il y aurait trop de boue dans le pré) et mesure (ou bouteille),
  5. Serviette éponge/séchante,
  6. Trousse de secours (voir article soin),
  7. Anti-mouches,
  8. Crème solaire (les chevaux blancs prennent des coups de soleil),
  9. Prévoir tous le matériel classique en double (rêne, longe …).

… des cavaliers

  1. Grosse lampe torche indispensable avec ses piles,
  2. Lits de camp, matelas gonflables pour le confort,
  3. Prise européenne pour les campings,
  4. Multiprise,
  5. Bâche,
  6. Vêtements chauds (plus chaussettes),
  7. Lunettes de soleil,
  8. Bottes de pluie/ imperméable,
  9. Bouilloire (permet de se faire un repas chaud : soupe, thé …),
  10. Sandales pour la douche,
  11. Couteau,
  12. Trousse de secours.

The Horse Riders

 C. A cheval !

Allez, assez discuté il est temps de se mettre à poney et d’explorer les environs, mais attention, on ne fait pas non plus n’importe quoi. Voici quelques recommandations :

  1. Toujours vérifier les horaires des marées (attention aux encerclements) et le droit d’accès aux plages (horaires).
  2. Rappel des règles de sécurité :
  • port du casque,
  • essayez d’être toujours deux même si le second est à pied,
  • croisez les autres chevaux au pas, cela évitera de créer une course non prévue (ça sent le vécu n’est-ce pas ;) )
  • attention au sol sur la plage. En effet bien que la plage soit un excellent terrain pour toutes les allures il faut tout de même se méfier. Nous avons rencontré des zones ou le sables étaient si mous que les chevaux s’enfonçaient jusqu’au épaules ! C’est super choquant et pour le cheval et pour le cavalier moi je vous le dis ! Si vous êtes obligé de passer par une zone de sable mou, mettez pieds à terre et tâter le terrain avant de laisser passer votre cheval.
  • selon les régions, un guide est indispensable (ex : Mont Saint-Michel : sables mouvants
  1. pensez à rincer et si possible laver au savon les chevaux et le matériel en revenant de la plage :  le sel est corrosif,
  2. ayez toujours un téléphone sur vous,
  3. évitez de mettre des protections à la plage. Vous risquez tout d’abord de les perdre dans l’eau et en plus le frottement avec le sable et le sel peut entraîner des irritations.

La plage à cheval

Voilà je pense qu’on vous a tout dit ! On espère que ces petites indications pourront vous être utiles. Même s’il y a des choses qui peuvent sembler basiques, un oubli est vite arrivé. La vidéo de notre séjour à la mer est en cours de création, elle sera postée le plus vite possible !

Profitez de vos loulous au maximum faites le plein d’expérience et partez à l’aventure !

Pour ma part je vous dis à très vite pour un nouvel article sur The Horse Riders.

Tiphaine ♥

Liens : 

Malheuresement la vidéo n’a pas pu être éditer à cause de nombreux problème que je tente de résoudre au plus vite. En attendant vous pouvez cliquer ici pour découvrir un vidéo d’un de nos week-end à la mer !

Suivez-moi partout : 

♥ Facebook ♥ : pour être au courant de tous les potins (à liker pour participer au concours)

♥ Instagram ♥ : parce que je suis très présente (et que je poste des photos de cavaliers torse nu )

♥ You Tube ♥ : pour me suivre dans toutes mes aventures

♥ Horsealot ♥ : parce que comme ici, il n’y a que des fans de dadas !

♥  The Horse Riders : votre blog équestre ♥

Partagez

Tiphaine BlainvilleAstuce : partir en vacances avec son cheval !

Commentaires

  1. Desloratadine

    Waouh des vacances avec chevaux et copine à la mer, juste mon rêve !

    Merci pour ce bel article et bravo pour ton super blog 😉
    continue !

  2. Pingback: Distri’Fly : répulsif naturel pour votre cheval ! | The Horse Riders

  3. Aline

    Merci beaucoup pour ce très joli article très bien rédigé et qui me semble complet! Il va énormément m’aider car je suis actuellement en préparation du matériel pour une semaine en bord de mer… J’ai hâte!

  4. Tiffany

    Bonjour, je viens de lire tout ton article…
    merci infiniment ! Très bien rédiger !
    Je part début juillet à la mer avec mon jeune cheval débourrer depuis 4 mois
    As tu une petite astuce pour arriver à le canaliser (bien qu’il sois super brave)
    Je suis stresser à l’avance à l’idée d’y allez mais ces un rêve pour moi…

    Le cheval de ton ami à t’il été brave ???

    1. Author
      Tiphaine Blainville

      Bonjour Tiffany, Je suis partie sur la plage avec ma petite Unity qui est très sympa mais extrêmement « fofolle » et parfois innarétable elle est super speed. Mais sur la plage je n’ai pas eu de problème. Elle était joyeuse et contente de galoper, parfois, elle trottait sur place au lieu de marcher mais rien de vraiment méchant. Je n’ai pas eu besoin de mettre un mors plus dur mais si tu le souhaite tu peux mettre un mors un peu plus sévère et/ou utiliser des lotions calmantes. J’en ai justement testé deux sur mon blog (une lotion de massage et un solution buvable) qui étaient top. Je te les recommande vivement parce que ces produits ne font pas perdre d’énergie à ton cheval ça lui permet seulement d’être plus concentré.

      Profites bien et envoie nous des photos !

  5. LALANNE jean bernard

    Bonjour, je suis en mesure de proposer l’hébergement de vos chevaux dans les landes, un emplacement pour vous au milieu des pins si vous voulez dans 25 hectares bordés de rivière, mes voisins ( à 250 m ) des chambres d’hôte, le tout ouvert aux pistes du massif landais, n’hésitez pas à m’appeler au 06.11.43.09.90 et c’est avec plaisir que j’essaierais de répondre à vos attentes.

Laissez un commentaire