L'application Horsealot by The Horse Riders

L’application Horsealot

In non classés, Reportage by Tiphaine Blainville1 Commentaire

Bonjour à tous,

Pour commencer je voulais vous remercier de tous les commentaires positifs que vous avez laissés sous mon dernier article. En plus de me faire énormément plaisir, ça me motive à m’investir davantage dans le projet pour pouvoir vous le présenter au plus vite. Un grand merci à tous.

Je vous ferai passer un petit questionnaire dans quelques jours qui m’aidera dans l’élaboration de mon organiseur équestre. Si vous êtes intéressé pour participer à l’élaboration de ce projet, je vous conseille de vous abonner au blog et de me suivre sur ma page Facebook puisque c’est principalement ici que je vous tiendrai au courant des évolutions.

En attendant, aujourd’hui je vous propose un court article pour vous présenter l’application Horsealot.

Si vous ne connaissez pas encore Horsealot, l’heure est grave les amis ^^

Il existe plusieurs articles sur internet présentant ce site, mais je vais tout de même faire une présentation rapide pour les retardataires.

Horsealot est le premier réseau social réservé aux cavaliers.

Horsealot by The Horse Riders

Il permet de :

  • partager du contenu (photo, vidéo, publication) sur son mur avec ses amis,
  • trouver des amis cavaliers,
  • suivre des marques, célébrités, cavaliers …
  • créer une page pour son cheval et gérer ses soins et rendez-vous,
  • créer sa page pour son entreprise, blog …
  • poser et répondre à des questions sur le forum.

Concrètement, c’est un peu le Facebook des cavaliers mais où tu n’es pas jugé parce que tu postes 12 000 photos de Caramel : Caramel au pré, Caramel et son nouveau tapis, Caramel sur la plage … (Avoue tu connais ^^) Et ça c’est plutôt cool.

Application Horsealot by The Horse Riders

Ca fait au moins deux ans qu’Horsealot est en ligne mais si je vous en parle de nouveau aujourd’hui c’est parce qu’après moults harcèlements de ma part et ceux d’autres utilisateurs, nous avons obtenu gain de cause : Horsealot a enfin son application.

L’application est gratuite (tout comme le site Web) et disponible sur IOS et Android. Elle vous propose exactement les mêmes fonctionnalités que sur le site mais avec une facilité d’action largement augmentée ! Dorénavant, vous pouvez poster encore plus de photos de Caramel en seulement quelques clics depuis votre téléphone. En plus, l’application Horsealot est super simple à utiliser même mamie pourrait s’y mettre.

Si jamais je vous ai convaincu, je vous laisse le lien vers le site Horsealot en fin d’article, vous pouvez retrouver l’application sur tous vos téléphones. Filez donc y jeter un coup d’œil, vous ne serez pas déçu et en plus c’est 100% gratuit, même The Horse Riders est sur Horsealot. Vous pouvez me retrouver en cliquant juste ici, mais je vous préviens, maintenant que j’ai l’application en poche, je vais vous inonder de publications, tenez vous bien 😉

Horsealot by The Horse Riders

J’espère que ce petit article découverte vous a plu. Je voulais absolument partager cela avec vous d’autant plus que je suis Horsealot depuis ses tous débuts et je me sens très investie dans son évolution. Horsealot mérite vraiment de se faire connaître davantage.

Comme cet article n’est pas très long, je vous propose qu’on se retrouve lundi pour commencer la semaine en beauté avec un article que vous m’avez beaucoup demandé sur mon compte Instagram.

D’ici là, prenez soin de vous et de vos loulous.

A très vite,

Tiphaine.

Suivez-moi partout :

♥ Facebook ♥ : pour être au courant de tous les potins (à liker pour participer au concours)

♥ Instagram ♥ : parce que je suis très présente (et que je poste des photos de cavaliers torse nu )

♥ You Tube ♥ : pour me suivre dans toutes mes aventures

♥ Horsealot ♥ : parce que comme ici, il n’y a que des fans de dadas !

Twitter ♥ : pour tout suivre en temps réel

♥  The Horse Riders : votre blog équestre ♥
Tiphaine BlainvilleL’application Horsealot

Commentaires

  1. Pingback: 7 conseils pour trouver la pension de vos rêves ~ The Horse Riders

Laissez un commentaire