Reportage métier : Préparateur physique

Reportage métier : Préparateur physique pour cavaliers

In Reportage by Tiphaine Blainville6 Commentaires

Bonjour tout le monde,

Comme certains le savent je fais mes études dans un cursus STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives). Depuis toute petite je fais beaucoup de sport et même si je me suis retrouvée dans cette formation un peu par hasard, aujourd’hui je me dis que je n’aurai sans doute pas pu prendre autant de plaisir à faire des études dans un autre domaine.

Si vous le souhaitez je pourrai vous parler de ma formation STAPS filière Management du Sport et option équitation dans un prochain article. Ce sont des études pas très connues qui pourtant sont très complètes et enrichissantes.

Ayant une “culture sport” très importante, il me semblait évident de mettre au sein de mon planner les conseils qu’un professionnel du sport nous donnerait pour la préparation physique du cavalier.

Un peu par hasard encore, j’ai rencontré Léa Jurand qui est justement préparatrice physique spécialisée pour les cavaliers.

Elle a très gentiment accepté de nous donner ses meilleurs exercices de musculation et étirements pour nous permettre d’améliorer notre position, notre équilibre et bien plus encore à cheval. Vous la retrouverez donc à l’intérieur du planner.

J’ai également décidé de vous présenter un peu son métier dans cet article à travers une interview.

C’est parti !

Coucou Léa, peux-tu te présenter ? 

Salut, je m’appelle Léa, j’ai 23 ans et je suis cavalière depuis 17 ans. J’ai réalisé un Master Sciences et Techniques du Coaching Sportif, Préparation Physique et Réathlétisation. Je suis cavalière de complet et propriétaire de trois chevaux.

Comment as-tu commencé l’équitation ?

A 6 ans après avoir gouté aux balades à poney … Puis ça s’est très vite enchainé, à 8 ans je commençais mes premiers concours en CSO et 3 après je découvrais le CCE que je n’ai plus jamais quitté !

Reportage métier : Préparateur physique

Pourquoi t’es-tu tournée vers des études de sport ?

J’ai choisi la filière STAPS car à cette époque je sortais sur des épreuves qui nécessitaient de longues heures d’entraînement mais surtout de longs séjours pour les concours ! (Habitant dans le sud je devais en plus prévoir un jour pour le transport). Je me suis donc dit que c’était la filière qui me permettrait le mieux de continuer à monter à cheval comme je le voulais. C’était aussi des études qui me plaisaient puisque je n’ai jamais imaginé ma vie sans sport.

La fameuse question, pour toi est-ce-que l’équitation est un sport ?

Comme tout le monde, je me disais « c’est vrai que c’est le cheval qui fait tout » ! Mais après mon break de 3 ans pour mes études où je n’ai monté que quelques fois tous les 4 mois, je me suis vite rendu compte que ma condition physique n’était plus du tout la même !! Et c’est là où j’ai réalisé qu’effectivement l’équitation est vraiment un sport et en plus de cela, un sport très complet.

Pourquoi as-tu choisi de te spécialiser dans la préparation physique pour les cavaliers ?

J’ai choisi la préparation physique du cavalier car je me suis rendu compte que même à haut niveau, très peu sont les cavaliers à s’intéresser à leur propre condition physique. Pourtant on ne voit pas de footballeur, d’handballeur, de nageur, ou autres sans préparation physique ! Alors pourquoi pas nous ?!

Reportage métier : Préparateur physique

Que penses-tu de la préparation physique des cavaliers de club ?

Je pense qu’on peut réussir à orienter la préparation physique autant vers la performance pour le cavalier de haut niveau que l’orienter vers la santé et la prévention pour le cavalier de club. Je pense juste qu’il faut réussir à l’ancrer dans les mœurs. En foot les jeunes viennent pour un entraînement de 2h et la préparation physique fait partie de cet entraînement. Il faut réussir à s’orienter vers le même profil de séance et non plus venir juste 1h le samedi pour uniquement poser les fesses sur le cheval.

Quel(s) autre(s) sport(s) peut-on pratiquer à côté de l’équitation pour améliorer notre performance ?

Tous les sports seront bénéfiques ! L’équitation est un sport qui nécessite beaucoup de qualités physiques ! On peut se tourner vers des sports d’endurance, des sports de coordination, des sports d’équilibre, des sports engageant l’ensemble des muscles ! Les plus simples d’accès restent la course à pied, le vélo, et le step qui peut être très intéressant pour la mémoire, la coordination et l’endurance. Le judo peut aussi être très intéressant plutôt pour le côté « chute » et apprendre à tomber.

Penses-tu que les cavaliers ne sont pas assez préparés physiquement ?

Je ne pense pas que les cavaliers ne soient pas assez préparés physiquement. En tout cas, la plupart le sont. Je pense juste qu’ils se contentent de ce qu’ils ont alors qu’avec la préparation physique on peut viser encore plus haut et donc améliorer la performance (même si elle est déjà bonne, elle sera encore meilleure !) et/ou la santé et la récupération.

Que penses-tu du projet de planner équestre THE HORSE RIDERS ?

J’adore l’idée ! L’équitation est un sport encore empirique qui est en retard de bien des années. Un sportif doit suivre des cycles d’entraînements qu’on appelle périodisation. Le cheval EST un sportif qui doit lui aussi suivre une logique d’entraînement. Le planner est idéal pour se projeter et améliorer la prise en charge et l’évolution de l’entraînement et de la santé de ses chevaux.

Des projets pour la suite ?

Un beau projet oui … Je pars en Australie en janvier pour 1 an ou 2 voir ce qu’il se passe de l’autre côté du monde au niveau de la préparation physique du cavalier et pourquoi pas m’y faire une petite place …

♥♥♥

Un grand merci à Léa pour cet interview. Je vous rappelle que vous pouvez retrouver ses exercices à l’intérieur du planner. Je lui souhaite plein de courage et de bonnes choses pour son voyage en Australie !

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez la contacter et/ou la rencontrer avant qu’elle parte, je vous laisse ses coordonnés en fin d’article.

N’hésitez pas à me faire vos retours sur cet article. Avez-vous une préparation physique en tant que cavaliers ? Pratiquez-vous d’autres sports ? Vos réponses m’intéressent. Si vous souhaitez avoir d’autres reportages à propos des métiers du cheval, n’hésitez pas non plus à me le dire en commentaire !

Je vous souhaite une très bonne soirée.

A très vite,

Tiphaine. ♥

Liens utiles :

  • Adresse mail de Léa : leajurand@icloud.com
  • Téléphone de Léa : 0612407451
  • Se procurer le planner

Retrouvez-moi sur :

Tiphaine BlainvilleReportage métier : Préparateur physique pour cavaliers

Commentaires

  1. Aurélie de A dada mon dadou

    Salut ! Merci pour cet article, c’est très intéressant. J’ai moi même un centre équestre depuis 11 ans. Il y a 3 ans, je me suis mise à enseigner la voltige et j’emmène mes voltigeurs en compétition. Du coup, ça m’a vraiment ouvert l’esprit sur la préparation physique et je propose beaucoup de gym et de travail au sol à mes voltigeurs. Du coup, je me dis que c’est dommage pour les cavaliers car eux aussi gagneraient à faire les mêmes exercices que les voltigeurs ! Mais je ne sais pas trop sous quelle forme proposer cela, en plus des cours … De même je suis à la recherche de nouveaux exercices à faire pour mieux préparer mes voltigeurs …As tu un livre à me conseiller là dessus ? Merci de ta réponse !

    1. Author
      Tiphaine Blainville

      Merci beaucoup Aurélie pour ce message ! C’est vrai que les voltigeurs de part le côté “gymnastique” font plus attention à leur condition physique. Je n’ai pas de lire à te conseiller mais je vais demander à une de mes monitrices d’équitation qui est vraiment axée dessus et qui saura me conseillers surtout pour la prépa physiques des cavaliers.

      Je te pris de m’excuser pour cette réponse tardive. Je me suis octroyé quelques jours de vacances ^^ Mais me voilà de retour !

    1. Author
      Tiphaine Blainville

      Merci Marie pour ce retour. C’est vrai qu’elle est vraiment passionnée elle a pris un grand plaisir à me créer les exercices pour le planner.

Laissez un commentaire