Generali-Open-de-France

Les perles de Lamotte, mes anecdotes les plus drôles.

In non classés, Reportage by Tiphaine Blainville2 Commentaires

Bonjour tout le monde,

Je suis enfin arrivée chez mon amie Violette aux écuries Equilibreasy. Tout comme moi, elle a plein de projets super intéressants à court moyen et long termes. Si vous désirez suivre ses aventures, n’hésitez pas à vous ajouter à son groupe Facebook Equilibreasy.

Avant de commencer mon article, je voulais vous présenter une des nouveautés que proprose Violette au sein de ses écuries. En effet, elle propose de courtes formations pour tous les futurs propriétaires. Forcément, devenir propriétaire est un vrai cap à passer qui s’accompagne de beaucoup de questions et inquiétudes. Dans cette formation, Equilibreasy prendra le temps de répondre à vos questions et vous donnera toutes ses astuces pour éviter les pièges et pour ne pas passer à côté des bons plans.

Je trouve ce concept vraiment innovant et super intéressant pour tous les futurs proprios, et surtout pour les parents qui n’y connaissent pas forcément grand chose.

Si cette formation vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Violette via son groupe Facebook. Elle se fera un plaisir de répondre à vos questions.

J’en profite aussi pour la remercier une fois de plus de m’accueillir et de me suivre dans mes projets les plus fous.

Assez blablaté, commençons l’article.

Comme vous le savez certainement, je me suis rendue à Lamotte en tant que bénévole en juillet à l’occasion du Generali Open de France.

J’ai eu l’occasion d’y voir beaucoup de cavaliers, des moments de joie, de tristesse mais aussi beaucoup de moments vraiment très drôles. J’ai donc décidé de partager cela avec vous.

  1. Pink Touch

Alors que je gérais la porte de la piste de la Club 1 Sénior j’ai été très surprise de voir un Monsieur d’un certain âge très bien habillé, très classe, looké des pieds à la tête par la prestigieuse marque Animo et qui, juché en haut de son immense cheval noir,arborait fièrement une cravache rose pailletée en forme d’étoile.

Cravache Rose Pailleté Etoile

Oui, oui c’était exactement celle-ci ^^

J’ai franchement bien rigolé je me suis demandé si sa fille l’avait dépanné à la dernière minute ou si cette cravache lui appartenait bel et bien. Et vous, vous connaissez un homme qui a un équipement un peu girly ? ^^

2. Une finale ratée

Lors de cette seconde anecdote, je gérais la porte du paddock (qui n’était pas au même endroit que la porte de sortie pour se rendre sur la piste : oui oui ce détail a son importance ^^). Alors que j’étais occupée à répondre à une cavalière, je vois une demoiselle très désemparée qui se laisse sortir du paddock à dos de son cheval. Je l’aide une ou deux fois à rentrer de nouveau son cheval sur le paddock mais à chaque fois celui-ci ressort au pas. La cavalière m’explique qu’elle ne peut pas “s’énerver” sur son cheval car sinon, celui-ci se lève et met tout en oeuvre pour la mettre par terre.

Après l’avoir aidée plusieurs fois, je devais quand même m’occuper des autres cavaliers. A un moment je la vois ressortir de la carrière au pas et petit à petit elle s’éloigne impuissante en lui disant des mots doux tels que “Mais non Caramel s’il te plaît retourne sur la piste”. J’entends qu’on l’appelle, que c’est à son tour d’entrer sur la piste mais la pauvre est en train de s’éloigner toujours plus.

Je vois la coach qui passe devant moi en courant en me disant que la cavalière a laissé faire son cheval une fois et que depuis, à chaque fois qu’il en a marre, il sort du paddock, tranquillement, au pas, et rentre au box avec sur son dos la cavalière impuissante.

C’était vraiment très drôle de voir cette cavalière qui subissait vraiment la situation, qui avait peur de faire le moindre geste sur son cheval et qu’on voyait s’éloigner petit à petit avec la coach qui lui courrait après. Pour information je n’ai jamais revu cette cavalière et elle était quand même en final d’une club 1.

Je crois que mes petites anecdotes les plus drôles ont quand même eu lieu pendant ma semaine poney. Mais quels filous ceux-là !

3. Le moment de gêne

Je m’occupais de la détente de la carrière 13. Il s’agit d’un paddock où il y a vraiment beaucoup de passage aux alentours avec notamment les carrières de détente libre. Une cavalière qui attendait autour du paddock pour pouvoir entrer sur sa détente montait une petite ponette visiblement très émoustillée par un bel étalon qui passait par là. La petite cavalière était un peu paniquée car elle sentait sa jument très fébrile et avait du mal à la gérer.

Sa coach lui dit assez sèchement : “Continue d’avancer, ne t’occupe pas de l’étalon !”.

Pas très rassurée, la petite a à peine le temps de remettre des jambes que l’étalon s’emballe et monte sur sa jument.

La scène était vraiment comique. La petite fille paniquée qui crie à sa coach “Je fais quoi maintenant ?!”, la coach qui se jette sur sa ponette et le gamin sur son étalon bien que ne savant pas trop quoi faire non plus. D’ailleurs pour rendre la scène encore plus drôle, il s’est avéré que l’étalon était un tout petit poney par rapport à la jument. C’était vraiment hilarant et heureusement, tout le monde est sorti de cette histoire indemne.

4. L’obstacle de trop

Cette fois-ci je m’occupais des barres sur la piste 13. Alors que le cavalier d’avant venait  tout juste de terminer son parcours, on laisse entrer la cavalière suivante qui est visiblement débordée par son cheval. Elle n’arrive plus à le contrôler. Alors que le cheval est au grand galop et fonce sur tout le monde, la demoiselle évite de justesse un photographe en sautant un oxer … à l’envers. Le cheval s’est ensuite calmé. Le jury n’a rien dit, je ne sais pas s’il a fait comme s’il n’avait pas vu mais en tout cas c’était vraiment très drôle. Heureusement pour elle, la cloche n’avait pas encore sonné.

5. Retour à la case départ

Sur l’endurance aussi j’ai vu des petits moments très drôles surtout chez les shetlands. Une petite fille prend le départ sur son shetland et fait quelques dizaines de mètres. Ses premiers mètres se passent plutôt bien. Elle est au galop quand tout à coup, le shetland décide de faire demi-tour et revient à la ligne de départ au galop. Il a fallu plusieurs minutes et beaucoup de jambes à la cavalière pour que ce petit shetland reparte.

Il y a encore plein d’anecdotes très drôles comme les chevaux qui sautent au-dessus de l’obstacle où sont assis les bénévoles, les poneys qui s’arrêtent en plein milieu du tour pour se rouler et qui continuent le parcours sans cavalier … Je ne peux pas toutes vous les écrire mais franchement parfois on se demande si ces chevaux ne sont pas des petites créatures du diable. Je dois dire que j’ai moi même plein d’anecdotes très rigolotes qui m’ont valu pas mal de moments de solitude. Peut-être que cela fera l’objet d’un article un jour.

N’hésitez pas à me dire laquelle de ces cinq histoires vous a fait le plus rigoler. Si vous aussi avez connu des petits moments de solitude, partagez les en commentaire.

Je vous souhaite à tous une très bonne journée,

A très bientôt.

Tiphaine.

Source de l’image de couverture : FFE.com

Tiphaine BlainvilleLes perles de Lamotte, mes anecdotes les plus drôles.

Commentaires

  1. Manon

    Coucou

    Extra ses petites anecdotes! Je pense que tu as du bien rire par moment! 😉 Quoi que parfois, tu devais plutôt rire après la scène car certains truc dans la situation même tu trouve ca marrant mais quand même flippant 😉

    merci pour ton partage

Laissez un commentaire